Le barattage de la mer de lait

Le barattage de la mer de lait

avril 02, 2020

 
Le barattage de la mer de lait

Dans la mythologie hindoue, on dit que lors de la création, les dieux et les démons qui peuplaient l'univers étaient alors mortels. En lutte les uns contre les autres pour la maitrise du monde, les dieux invoquent Vishnou pour les aider à vaincre les démons.

Vishnu conseille aux dieux,  dans un premier temps, de s'allier aux démons pour extraire ensemble l'Amrita ou nectar d'immortalité, enfoui dans les profondeurs de l'Océan primordial. Ensuite, une fois l'élixir en leur possession, ils seront immortels et pourront vaincre les démons !

Les démons acceptent de s'allier aux dieux, en espérant se saisir de l'Amrita en premier...

L'Océan primordial est un océan de lait ! Pour trouver l'Amrita, il faut transformer le lait en beurre. Un titanesque chantier s'organise pour créer une baratte géante: le pivot est une montagne que l'on retourne pointe en bas pour la fixer sur le dos de la tortue Kurma, un des avatar du dieu Vishnu. Pour la corde, on utilise un serpent géant qui coulisse autour de la montagne pour créer le mouvement de va et vient.

Les deux camps ennemis se mettent à l'œuvre, d'un côté les démons, de l'autre les dieux, tirant alternativement la tête et la queue du serpent pour remuer énergiquement l'océan. De ce labeur acharné, qui dure plus de mille ans, jailli des choses extraordinaires, oubliées depuis la fondation du monde : l'arbre du paradis; un cheval blanc ailé; la déesse Lakshmi, ... et le médecin des dieux,  Dhanvantari.

Dhanvantari, patron de la médecine traditionnelle indienne, l'Ayurveda, qui signifie "science et connaissance de la vie" jailli donc de la mer de lait en tenant dans ses mains la coupe d'Amrita !

Les dieux et les démons se lancent dans une bagarre acharnée pour saisir la coupe ; attrapée par les dieux ... ils deviennent donc immortels !

 

Les anciens croyaient que la glande pinéale, une toute petite glande au centre du cerveau, sécrétait un liquide appelé Amrita, que l'on pensait être le fluide de l'immortalité. En maintenant le corps dans une posture verticale inversée (sirsasana) ils pensaient qu'une partie de ce liquide pouvait rester dans le corps et procurer santé et longévité.

Aujourd'hui ces croyances n'ont plus cours, cependant la pratique du yoga a bien une action sensible sur notre santé en réduisant le stress. Les inversions, sans nous rendre immortelles, améliorent la circulation sanguine, soutienne le système immunitaire, nous donne confiance en nous tout en conservant intacte la fraicheur de notre jeunesse !

 



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Newsletter

Bons conseils & nouvelles fraîches, inscrivez-vous à la newsletter !